Team

La team

 Banière
Breizh Speed Team est une association composée, de trois membres. Un Président et un Trésorier et un adhérent que la passion de la moto a poussé à débuter une grande et longue (nous l’espérons) aventure.
 
Breizh Speed Team a été créée dans le but d’organiser des journées pistes afin de financer une partie de leur saison.
Journées sur circuit qui ont aussi pour raison de faire découvrir le monde, passionnant et excitant, du circuit à toutes et tous les passionné(e)s de moto. Permettre au plus grand nombre de pouvoir exploiter sa machine dans de bonnes conditions de sécurité et acquérir de bons réflexes qui peuvent aider à se sortir de situations dangeureuses lors de trajets routiers.
 
La Team a également pour but, avec ses trois membres, de participer à plusieurs manches du PROMOSPORT DECOUVERTE qui est organisé par la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) et les 500 miles de Magny-Cours (58).
 
 

Nos pilotes

 
 
Jérémy GILBERT 28 ans, le Trésorier et initiateur de cet ambitieux projet, cadre commercial chez un manufacturier, pratique la moto depuis 4 ans. Après deux longs périples au pays de Galles puis en Ecosse au guidon d’une Street Triple, d’un stage pilotage et de deux années à écumer les circuits de France tout d’abord au guidon de sa Triumph Street Triple puis d’une Kawazaki ZX6R de 2005 il a jeté son dévolu sur une des dernières meilleures production européenne l’Aprilia RSV4 APRC de 2011.
 
Fort de ces expériences, et las de tourner en rond sans but, il se dirige vers l’organisation d’évènements ayant pour fil directeur la moto et la compétition. Ses objectifs pour cette année de découverte sont avant toute chose de prendre du plaisir, fort vecteur de progression, et l’apprentissage du monde de la compétition moto.
 PhotoJérémy
 
 
Yffic CLOTTEAU 39 ans, le Président, que Jérémy n’a pas eu grand mal à convaincre de le rejoindre dans cette équipée, agent de maîtrise chez un distributeur de produits alimentaires, pratique la moto depuis 11 ans. De nombreux périples moto jalonnent sa vie de motard avec notamment la Corse, la Bavière, le pays de Galles, l’Ecosse et Tour d’Europe au guidon de machines allant du roadster à la sportive en passant par le trail routier. Aujourd’hui il écume les routes au guidon, c’est probablement dû à son âge, de l’énorme BMW 1200GS adventure.
 
Il fait ses premières armes sur piste en 2007 sur une Honda CBR600RR. En 2008 la saison sera brève un accident sur route détruisant complètement la machine, heureusement sans gravité pour le pilote. 2009, retour à la piste sur une Ducati 749 dark entièrement dédiée à la piste. 2010, une casse moteur dès la première journée le privera de la quasi-totalité des roulages. 2011, la Triumph Street Triple R qui lui sert sur route passe ponctuellement sur piste. En 2012 l’arrivée de la BMW lui permet de dédier entièrement la Street Triple à la piste.
 
L’organisation de journées piste et surtout vont le replonger dans le souvenir des courses automobile qu’il a côtoyé il y a plusieurs années. Les fortes émotions que procurent les passes d’armes entre compétiteurs sont son leitmotiv.

 Photo Yffic

 

Daniel VIDAL 26 ans, pilote, chef d’entreprise dans le BTP pratique le deux roues motorisé depuis l’adolescence. Malgré son jeune âge de nombreux modèles de motos lui sont passés entre les mains. Suzuki SV650, Kawazaki Z750, Triumph 675 Daytona. Puis arrive une Ducati 1198 qui va lui faire découvrir le circuit car dans l’achat de la moto était inclus un équipement pilote ainsi qu’une journée sur circuit. Il adore ! La rencontre d’amis se mettant eux aussi à la piste ne va faire qu'accroitre sa passion. L’acquisition d’une triumph 675 Daytona R va le faire considérablement progresser.

Fréquentant les mêmes circuits lors des mêmes journées que Jérémy et Yffic il prend connaissance de l’envie de compétition de ces derniers. L’idée le séduit et s’engage comme eux en PROMODECOUVERTE en 2013. Pour mieux répondre à ses attentes il oriente son choix de moto sur une Yamaha R6 préparée. Bien que sa saison n’ait été couronné d’aucun podium il s’est toujours qualifié en finales A avec quelques top 10 et laisse penser qu’avec une machine plus appropriée il sera en mesure de se battre régulièrement pour les podiums en A.

La moto, synonyme d’ambiance conviviale et de décontraction,  est pour lui un moyen d’oublier le travail, le temps d’une balade ou d’un week-end au guidon de sa Ducati StreetFighter. La compétition, un moyen de repousser ses limites et de se défouler pour évacuer le stress du à ses responsabilités d’entrepreneur.

PhotoDaniel